L’impact du big data sur notre monde

Désignant littéralement « grosses données » ou « données massives » en français, le big data renvoi à un ensemble de données ou de combinaisons d’ensemble de données dont la taille, la complexité et la vitesse de croissance rendent difficile leur traitement ou analyses à l’aide de technologies et outils conventionnels. 

Cela nécessite donc des traitements parallélisés. Comme toute évolution numérique, le big data est donc aujourd’hui source de nouveaux besoins, de nouvelles opportunités, de nouveaux métiers, mais aussi de nouveaux risques pour la société dans son ensemble. Trouver et escorter n’a jamais été aussi simple, découvrez Cosette Unique.

Deux professionnels inspectant un centre de données numériques.
  1. Le big data, une mine de nouvelles opportunités pour le monde

Le big data est une trouvaille exceptionnelle pour la société dans son ensemble. Il trouve ainsi application dans de très nombreux domaines. On peut notamment citer son utilité dans les offres de services en ligne notamment en matière de divertissement, de consultation médicale, de service d’escorte ou de rencontres en ligne. Son importance est également remarquée dans les logiciels d’exploitation ouverts.

L’avènement du big data rime donc avec l’avènement de nouvelles possibilités pour le monde. Par exemple, en matière d’environnement et de climat, le big data mondial contient aujourd’hui des données essentielles pour résoudre l’équation climatique. 

Toute cette abondance de données peut améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments, des villes et vérifiée également l’application des textes visant à lutter contre la déforestation, le gaspillage alimentaire, la surpêche… 

Le big data introduit aussi une nouveauté dans l’élaboration des politiques publiques par les États et les Organisations internationales en matière de renseignement, de lutte contre la criminalité et le terrorisme. Cet outil peut également avoir un impact capital en politique. On a pour exemple la campagne de réélection de Barack Obama durant laquelle le big data a servi à analyser les opinions politiques de la population.

  1. Le big data, une aide inestimable pour les entreprises

Pour Robert Kirkpatrick, « le big data est comme un nouveau type de ressource naturelle infiniment renouvelable, de plus en plus omniprésente… ».

Le big data permet aujourd’hui aux entreprises d’optimiser leurs offres, grâce à une analyse complète du comportement et des attentes du consommateur. Google Analytics facilite par exemple l’optimisation d’un site web par une analyse en temps réel des données liées au nombre de visites, comportement de navigation, taux de rebond, nombre de pages lues, etc.

Parmi les choses impressionnantes qui induit le big data, l’entreprise Target aux États-Unis parvient à prédire l’accouchement prochain des femmes enceintes, en analysant seulement les comportements d’achat.

Brune sexy en lingerie.
  1. Le big data, une masse de risques également

Au-delà des différents impacts positifs relevés, le big data est également source de nombreuses inquiétudes. L’évolution de cet outil soulève aujourd’hui l’importante question de la protection des données et du respect de la vie privée, car il devient de plus en plus difficile de protéger ces données. Dans ces conditions, l’individu peut se sentir surveiller et épier constamment.

Un autre risque est celui lié à la sécurité du stockage des données. Les données stockées sur les clouds aujourd’hui sont-ils vraiment sécurisés ? Difficile de répondre par l’affirmative quand on sait que les fournisseurs de ces clouds, majoritairement américains créent souvent des portes dérobées pour accéder à tout moment aux données stockées. 

Le big data entraîne aussi une concurrence déloyale entre les grosses multinationales et les petites entreprises ce qui transforme la masse de consommateurs et clients en proie commerciale à vendre au plus offrant.